Mali: un camp de l’ONU visé par des explosions à Gao

Casques Bleus

Dans le nord du Mali, un camp de la Minusma a été la cible de deux explosions faisant de nombreux dégâts.

Selon des sources sécuritaires au sein de la mission, il s’agit des tirs de mortiers tirés essentiellement du Nord du Mali. Ces tirs ont occasionné quelques impacts sur le camp et des dégâts matériels uniquement, selon l’armée française qui n’a pas précisé l’origine des explosions. Les explosions, à 05H45 GMT, ont fait vibrer les baraquements et poussé les militaires à se réfugier dans des abris pendant deux heures.

Par ailleurs, ces tirs interviennent alors qu’il y a eu également « des tirs de mortier » sur les camps de la Minusma samedi à Kidal et à Ansongo, dans le nord du pays, a dit l’AFP Myriam Dessables, directrice de la communication de la Minusma. Elle a précisé que ces tirs n’ont pas fait de dégâts.

Le Mali est le théâtre depuis 2012 des opérations de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et à l’organisation Etat islamique, ainsi qu’aux violences de toutes sortes perpétrées par des milices autoproclamées d’autodéfense et des bandits. Les forces régulières sont elles-mêmes accusées d’exactions.

Exit mobile version