Le Mali suspend l’exportation du riz local, du sorgho, du coton et du maïs

Colonel Assimi Goïta, chef du CNSP au pouvoir au Mali

Au Mali, le gouvernement de la transition a décidé, lundi, dans un arrêté interministériel de suspendre l’exportation du riz local, du maïs, des tourteaux de coton, du mil, du sorgho et de la graine de coton, jusqu’à nouvel ordre.

«L’exportation de la graine de coton, des tourteaux de coton, du mil, du sorgho, du maïs et du riz local est suspendue jusqu’à nouvel ordre», précise le document signé par le ministre de l’Economie et des Finances, Alousseini Sanou, ainsi que du ministre de l’Industrie et du commerce, Mohamoud Ould Mohamed.

Les autorités indiquent vouloir «sécuriser le ravitaillement des marchés nationaux en produits issus de l’agriculture». De sources concordantes, cette mesure vise à protéger l’économie locale et prévenir contre un éventuel embargo des chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) qui se réuniront en session ordinaire le 12 décembre pour examiner les sanctions supplémentaires de la CEDEAO contre le Mali et la Guinée.

Exit mobile version