Les États-Unis restituent au Mali 900 œuvres saisies par leurs douanes

Des objets archéologiques et ethnographiques du Mali

En provenance des États-Unis, plus de 900 objets archéologiques et ethnographique issus de pillage et de trafic illicites ont été officiellement rétrocédés, ce mardi 7 décembre aux autorités maliennes.

Lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre de transition et l’ambassadeur américain au Musée national du Mali, les objets ont été officiellement restitués au Mali. La plupart de ces objets, saisis par les douanes américaines entre 2008 et 2011, avaient été exportée illégalement vers les États-Unis.

Satisfait, Choguel Maïga, le Premier ministre de transition a appelé d’autres pays à suivre le pas aux américains. «Notre patrimoine culturel, ne doit pas rester prisonnier des musées des autres pays. Le bel exemple que les États-Unis d’Amérique vient de donner, mérite d’être suivi par tous les pays où sont conservé des objets du patrimoine culturel et archéologique africain», a déclaré le chef du gouvernement.

Cette opération a été rendue possible grâce à un accord bilatéral entre les deux pays sur les restrictions et l’importation d’objets culturels signé en 1993. Sur 23 pays dans le monde, le Mali est le seul État d’Afrique subsaharienne à bénéficier de ce type d’accord avec les États-Unis.

Exit mobile version