Niger: plusieurs forces de sécurité et assimilées tuées à la frontière avec le Burkina

Armée nigérienne

Des hommes armés ont attaqué ce jeudi matin un poste de policier et un pont de bascule de la douane nigérienne dans le sud près de la frontière avec le Burkina Faso. Le bilan fait état de nombreux morts.

Selon RFI, c’est un poste de police de la commune rurale de Makalondi qui a été attaqué par des hommes armés. Ce poste qui abrite policiers, des gendarmes et des douaniers a été complètement incendié par des hommes armés venus nombreux à motos. Ils ont attaqué simultanément les positions de la police et du pont bascule de la douane.

L’attaque a fait au moins sept morts dont deux douaniers, un policier, un gendarme et trois civils, des aides douaniers selon un bilan provisoire. D’importants dégâts matériels ont été enregistrés dont des véhicules brûlés.

Cette attaque est énième qui a visé les forces de défense et de sécurité nigérienne en espace de quelques semaines. Le Niger à l’instar des autres pays du sahel est en proie à la menace terroriste.

Exit mobile version