La Suède va retirer ses soldats du Mali, la France à la manœuvre

Soldats belges

Face à la situation politique au Mali et la présence des paramilitaires de Wagner, la Suède va retirer ses troupes de Bamako.

Dans un communiqué, le ministre suédois des affaires étrangères a annoncé la nouvelle. Selon Ann Linde, le choix de son pays de se retirer du Mali fait suite au déploiement des mercenaires russes de la société privée Wagner et le report des élections à 2025 par la « junte militaire au pouvoir » au Mali.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie suédoise a assuré « posséder des preuves de la présence des mercenaires de Wagner au Mali« . « Il est également clair que la junte militaire ne respecte par les élections normales, et nous pensons que ceci peut avoir des conséquences sur nos soldats en mission, raison pour laquelle nous planifions de les retirer du Mali« , a-t-elle déclaré.

Le Parlement suédois avait approuvé en 2020 le déploiement de 150 soldats dans le cadre de l’opération Takuba et de 250 soldats supplémentaires au sein de la Minusma.

Exit mobile version